Loader

Mes 9 meilleurs conseils pour booster ta productivité

Mes 9 meilleurs conseils pour booster ta productivité et ton organisation

Mes 9 meilleurs conseils pour booster ta productivité

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, nous allons à nouveau parler productivité, parce que oui, en tant qu’entrepreneure ou même freelance, bref, lorsque l’on est seule à bord, on se retrouve inévitablement confronté au problème de la productivité.

Il y a toujours ces moments où on n’a l’impression que le temps nous échappe, que l’on n’avance pas, ne progresse pas, alors que l’on est resté collée à notre bureau du matin au soir, souvent très tôt et très tard.

On est très occupée, débordée même, et pourtant, les bilans de fin de journée sont souvent décevants car on réalise que l’on n’a pas avancé comme on le voulait sur les projets essentiels, sur les choses importantes de notre to do du jour.

Mes 9 conseils pour booster ta productivité

Pourtant, bien souvent cela est du à un simple manque d’organisation ou encore, une charge de travail trop importante, on est débordée mais pas du tout productive.

Cela fait presque 10 ans maintenant que je suis entrepreneure, et j’ai pu, au cours de ces années, modifier et ajuster mon organisation. Car oui, tout comme vous, à mes débuts, je perdais énormément de temps, et il m’arrivait très souvent à la fin de mes journées d’être totalement perdue me demandant où j’avais pu perdre ce temps, à me demander comment j’avais pu passer à côté de mon objectif principal de la journée.

Je vous propose donc aujourd’hui de vous partager 9 conseils très simples qui vont vous aider à booster votre productivité et à en finir avec des journées remplies pas du tout productives.

1/ La mise en place de process

J’en ai parlé en détails dans l’épisode 29 du podcast où je vous ai expliqué comment les mettre en place mais pour résumer un peu ici, un process c’est un ensemble d’instructions avec un pas à pas pour aller d’un point A à un point B. On va systématiser un maximum notre business en classant toutes les choses, les tâches, que l’on doit accomplir.

Par exemple, quel est votre process pour un post Instagram : entre l’idée, la rédaction, la création du visuel, la planification, la programmation…

Plus on va détailler un process, plus on va gagner du temps, car on n’aura pas, à chaque fois, à se demander “au fait, j’en étais où?” On va s’éviter de perdre notre temps en mode « du coup je dois faire quoi déjà maintenant ». Cela va réellement booster votre productivité et améliorer votre organisation.

Pour mes épisodes de podcast, j’ai tout un process de choses à faire, j’ai donc fait la liste, et je coche au fur et à mesure, avant je passais par Trello, avec une checklist, et je cochais à chaque étape accomplie.

Typiquement, si je m’arrête en cours de route pour x ou y raison, quand je vais reprendre, je vais savoir de suite si j’avais déjà rédigé mon script, enregistré mon épisode ou encore, mis le contenu sur mon blog.

2/ Le batching

Clairement, depuis que j’ai mis en place le batching dans mon quotidien d’entrepreneure, cela a changé les choses pour moi niveau organisation et productivité.

Le batching, c’est la loi de Carlson selon laquelle « un travail réalisé en continu prend moins de temps et d’énergie que lorsqu’il est réalisé en plusieurs fois ».

Le batching, c’est la loi de Carlson selon laquelle « un travail réalisé en continu prend moins de temps et d’énergie que lorsqu’il est réalisé en plusieurs fois ». Cliquez pour tweeter

Alors rien de plus simple, il s’agit de regrouper les tâches similaires et ensuite, de les effectuer les unes après les autres. C’est vraiment une excellente alternative au multitasking qui, contrairement à ce que l’on pense toutes, est totalement contreproductif.

Avec le temps, j’ai nettement amélioré mon expérience batching, j’en parle d’ailleurs dans un récent épisode de podcast. En fait, dorénavant, j’optimise un maximum le temps passé sur les tâches similaires, concrètement, quand je décide de batcher des vidéos, ça va regrouper mes vidéos Youtube mais aussi, Insta avec les Reels par exemple.

3/ Minimalisme avec les outils

Nous sommes toutes tentées d’utiliser un tas d’outils, dans notre quotidien d’entrepreneure et, bien souvent, même si ceux que l’on utilise déjà sont tops, qui n’a pas succombé à un moment à la tentation d’aller tester celui dont vous avez entendu parlé par telle ou telle entrepreneure ?

Alors oui, c’est cool de tester de nouveaux outils, moi la 1ère, je me suis laissée convaincre par le fameux Notion. Mais là où j’ai l’envie d’attirer votre attention, c’est de faire attention au trop d’outils tuent les outils.

Posez-vous la question par exemple, pour faire vos visuels, est-ce que vous avez un outil pour vos stories, un pour vos posts Insta, un pour vos couvertures de Reels… Combien d’outils vous utilisez pour vos montages vidéos ? Combien d’outils pour planifier vos journées ?

Il serait peut-être temps de limiter tout ça, par exemple, avec Canva, oui, encore, vous avez la possibilité de centraliser tout ce qui concerne votre identité visuelle, et ça c’est un réel gain de temps, vous ouvrez un outil et vous y faites tout : visuels, vidéos, montage ou encore présentations…

4/ Automatiser ce qui peut l’être

Un des gros avantages avec les nombreux outils auxquels on peut avoir accès pour son business, c’est qu’il y a de nombreuses automatisations disponibles, le simple fait de pouvoir programmer certains contenus par exemple, c’est un gain de temps inestimable.

Je vous en parle très souvent, et j’ai d’ailleurs des articles de blog à ce sujet et même des épisodes de podcast, mais s’agissant des réseaux sociaux, entre le fait de poster au jour le jour, et la perte de temps pour trouver une idée, rédiger la légende, réaliser le visuel = pour un seul post seulement ! Et, au contraire, le fait de planifier et programmer une semaine ou plus de contenu, ça change tout ! Car pendant une semaine, on va pouvoir oublier les réseaux sociaux et se consacrer à autre chose.

A lire aussi « 6 astuces pour une présence régulière sur les réseaux sociaux »

Parmi les automatisations, il y a le fait de programmer sa newsletter, les outils de prise de rendez-vous tels que Calendly, le paiement en plusieurs fois qui vous évitera d’avoir à relancer, le partage de contenu automatique avec Zapier par exemple ou encore récolter des témoignages…

5/ Avoir des objectifs clairs mais surtout réalistes

Rien de pire et de plus contreproductif que d’avancer au jour le jour dans son business, sans objectifs précis ou encore, sans objectifs réalistes.

Clairement, si la veille vous avez préparé une to do list à rallonge pour le lendemain, il y a fort à parier qu’à la fin de la journée vous allez vous retrouver à reporter pour le lendemain. Alors mieux vaut se fixer des objectifs réalistes et les atteindre.

6/ Respecter son flow 

Nous avons tous des heures de productivité, des moments où nous allons être plus ou moins productifs, et il est essentiel de les respecter.

Inutile de se lancer dans du Miracle Morning si l’on n’est pas du matin, idem, pas la peine de se câler du travail en soirée si on n’arrive pas à se concentrer après 17h. Il faut donc respecter son flow, apprendre à se connaître et planifier ses journées selon notre propre rythme

7/ Penser aux pauses 

C’est une des raisons pour lesquelles j’utilise la méthode Pomodoro, pour ne pas oublier de prendre des pauses, car c’est essentiel. Ne serait-ce que pour boire un peu d’eau, se préparer un petit café ou un thé, se lever et s’étirer… Quand on bosse de chez soi, on peut passer beaucoup de temps assis, alors il faut penser à ces petites pauses.

8/ Prioriser 

Il est très important de donner la priorité aux choses qui vont vraiment faire avancer notre business. Souvent, dans nos « trop to do list », ces listes à rallonge, il y a de nombreuses choses qui peuvent attendre. Alors il faut avoir le réflexe de procéder en mode priorité.

Un très bon moyen pour cela est d’utiliser la matrice d’Eisenhower qui distingue ce qui est urgent et important (ce qui doit être fait maintenant, important), important mais par urgent (ce que l’on peut programmer pour plus tard), urgent mais pas important (ce que l’on peut déléguer) et enfin pas urgent et pas important (ce que l’on devrait barrer)

Car si l’on y réfléchit un peu, on ne passe pas assez de temps sur les choses qui sont vraiment importantes et qui vont faire avancer notre business de manière effective et concrète.

9/ Modifier la répartition de notre temps

Lors de l’épisode en compagnie d’Amélie Canhan, cette dernière nous avait partagé de nombreux conseils s’agissant de notre gestion du temps.

Elle avait insisté sur le fait qu’il ne fallait pas reproduire notre organisation de quand nous étions salarié, nous devons absolument modifier notre répartition de notre temps. En tant qu’entrepreneure, nous sommes multicasquettes, contrairement à avant, où nous n’avions qu’une mission principale, il nous faut gérer nos réseaux sociaux, notre service client, notre site, notre compta… Alors si par exemple on passe 5 jours à s’occuper uniquement de nos clients, avec des coachings 1:1, on est déjà en surcharge car on n’a plus le temps pour toutes nos autre obligations.

Contenu mentionné dans l’épisode :

Alors, quel est le conseil qui vous parle le plus ?

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.