Loader

Etre à l’aise avec son business et le fait de débuter

Etre à l'aise avec son business et le fait de débuter (3)

Etre à l’aise avec son business et le fait de débuter

Petit épisode en mode mindset cette semaine, où l’on va voir ensemble comment être à l’aise avec son business et surtout, avec le fait de débuter en business.

La problématique face à laquelle tu te trouves confrontée en tant qu’entrepreneure débutante, c’est justement le fait que tu sois débutante.

Et ça, ce n’est jamais simple, jamais simple au quotidien, ce n’est jamais simple au jour le jour, et surtout parce que l’on a cette étrange impression par moments d’être la seule à débuter, d’être la seule dans cette situation là.

Alors une chose que tu peux faire justement pour faire face à cette problématique et bien c’est de bosser ton mindset, le mindset c’est-à-dire l’état d’esprit, et c’est là qu’il y a un rôle assez important il faut le dire, un rôle assez important du développement personnel.

Etre à l'aise avec son business et le fait de débuter

Je te rassure, je ne vais pas rentrer dans des grands grands détails du développement personnel, mais il y a un minimum.

Pourquoi il y a un minimum ? Alors déjà le jour où tu as décidé de te lancer dans l’entrepreneuriat, peut-être qu’aujourd’hui tu en es au stade où tu as laissé tomber ta vie de salariée, après peut-être que tu es dans l’autre l’autre possibilité, l’autre éventualité où tu es encore à cheval entre ta vie de salariée et d’entrepreneure, mais on va partir du principe que tu as laissé de côté ta vie de salariée.

Cette vie là elle était rythmée d’une certaine manière, tu avais peut-être quelqu’un au-dessus de toi, un supérieur hiérarchique dont tu dépendais, tu devais rendre des comptes, tu avais des deadlines bien précises à respecter, tu avais des missions que l’on te confiait, etc etc…

Puis un jour tu as pris cette décision donc de te lancer en tant qu’entrepreneure et décision c’est un peu comme le fait de décider du jour au lendemain de plonger dans le grand bain de faire un saut en parachute en fait mais sans le parachute.

Parce que là en fait il y a un constat auquel tu te retrouves confrontée c’est que tu es seule, il n’y a personne pour venir te dire au fait n’oublie pas de faire ça, n’oublie pas de respecter cette deadline, n’oublie pas pour la semaine prochaine il faut que tu fasses ça et que pour dans deux semaines il faut que tu fasses ça. N’oublie pas qu’à la fin du mois il faut que ça soit bouclé et ça terminé.

Non, là tu es seule, seule maîtresse des reines, donc si ce n’est pas toi qui prend certaines initiatives, eh bien ça n’avancera pas, ton biz n’avancera pas, tu es la seule à le porter et la seule capable de le faire évoluer et de le faire progresser.

La problématique face à laquelle tu te trouves confrontée en tant qu’entrepreneure débutante, c’est justement le fait que tu sois débutante. Cliquez pour tweeter

Etre à l’aise avec son business ça veut dire quoi ?

Etre à l’aise en tant qu’entrepreneure quand on débute ça veut dire quoi ? Cela veut dire que tu vas être capable d’affronter toutes les épreuves qui vont se mettre en travers de ton chemin mais sans pour autant te détourner de ton objectif principal.

C’est à dire que contre vents et marrées tu devras toujours garder en tête ton objectif et par objectif je veux dire ton pourquoi puissant dont je parle très souvent. Ce pourquoi puissant c’est quelque chose sur quoi tu dois travailler dès le début. Le jour où tu as pris cette décision de te lancer en tant qu’entrepreneure tu l’as prise pour une raison bien précise, tu l’as fait parce qu’il y avait quelque chose au plus profond de toi qui t’a pris aux « trippes » et qui a fait que tu avais envie de te lancer et que tu avais cette envie de te lancer avec ton activité à toi.

Et ça, c’est quelque chose que tu dois toujours garder en tête, que tu dois toujours garder à l’esprit et ne jamais perdre de vue. Car c’est ce qui va clairement t’aider à avancer au jour le jour et à ne jamais te dire pourquoi est-ce que je fais ça, qu’est-ce qui m’a pris de prendre cette décision.

Etre à l’aise avec ton business ce qu’il faut mettre en place

Alors cela va te demander de mettre en place certaines choses, comme je le disais, la première chose, travailler ton état d’esprit, travailler ton mindset pour que tu puisses atteindre une vision d’entrepreneure. La vision d’entrepreneure c’est quoi ? C’est d’accepter que tu es capable, capable de bien plus de choses que tu ne le penses, c’est accepter aussi que tu débutes et que l’on a tous à un moment où un autre de notre vie débuté quelque chose on n’est jamais arrivé en mode expert. Tous les experts dans leur domaine ont un jour débuté.

Cette entrepreneure que tu admires car elle a énormément d’articles de blog, plus de 100 épisodes de podcast, qui a énormément de fans sur Insta. Eh bien elle a commencé un jour par créer son blog, lancer son podcast, créer son compte Insta avec ses 1ers followers.

Il est donc important de te mettre en tête que tu es certes à une étape qui est difficile, mais une étape par laquelle tout le monde est passé, toutes ces personnes qui réussissent que tu admires, dont tu admires la success story, elles sont passées par la même étape que toi, elles ont fait le même voyage.

Alors oui, débuter c’est dur, car c’est une phase qui demande énormément de travail, c’est à ce stade que l’on doit tout mettre en place pour notre business, mais il faut vraiment prendre le temps de bien le faire, car à vouloir aller trop vite, on risque de poser de mauvaises fondations et ça plutôt te ralentir. Alors sur le coup, tu auras cette impression que ça va très vite, mais à un moment tu seras obligée de tout reprendre car tu auras sauté certaines étapes pourtant essentielles.

Un exemple concret : tu arrives sur Insta, pas de likes, pas de commentaires, très peu de fan… on te propose d’acheter des followers. Alors tu acceptes, mais au bout d’un moment tu vas vite réaliser qu’il s’agit de faux abonnés, juste un chiffre, mais bon, à quoi bon ?

Est-ce que ce n’est pas mieux d’avoir très peu d’abonnés mais qui seront intéressées par ton contenu, qui vont interagir avec toi, que tu pourras convertir en clients ?

Alors oui, les débuts c’est long, ça demande de la patience, mais c’est nécessaire.

Du coup je rebondis sur 4 éléments indispensables pour être à l’aise avec son business

4 éléments indispensables

Positivité et optimisme

Positivité parce que clairement ça ne va pas être rose tous les jours, parce que clairement l’entrepreneuriat n’est pas un long fleuve tranquille. Et optimisme car il faudra être capable de trouver des solutions face au problèmes et non pas de décider d’abandonné à la 1ère épreuve.

Par exemple, si tu n’arrives pas à avoir plus d’abonnés, demande-toi ce que tu pourrais mettre en place pour y remédier. Sur Insta, il faudrait peut-être revoir ta biographie, elle n’est peut-être pas assez claire, que l’on ne comprend pas ce que tu proposes, à qui tu t’adresses…

Peut-être que ton feed n’est pas assez attractif, est-ce que tu aurais envie de t’y abonner? Par rapport au contenu que tu partages, est-il à forte valeur ajoutée. Est-ce que tu te demandes bien à chaque fois ce que tu veux que l’on ressente en te lisant, quelle action tu attends…

Patience et détermination

Evidemment, car cela va prendre du temps, certaines personnes ont de la chance et arrivent à cartonner très très vite, mais en général, cela prend du temps. Je suis là depuis 2012 et je peux te dire que j’ai vu les débuts et la progression de certaines entrepreneures qui ont du succès aujourd’hui, j’ai vu le temps que cela leur a pris pour que tout se mette en place, elles n’ont rien lâché, elles ont persévéré.

La détermination elle, va rejoindre ton pourquoi, plus il sera clair net et précis dans ta tête, et plus tu seras déterminée à ne pas lâcher et à t’accrocher jour après jour.

Organisation et sens des responsabilités

L’organisation ça reste le nerf de la guerre de l’entrepreneur car on est seule à bord, c’est à nous de gérer notre planning, notre emploi du temps, de nous fixer des deadlines et de tout faire pour les respecter. Alors si l’on se contente de se dire que l’on va lancer son blog un jour, que l’on va lancer ton podcast un jour, que l’on va modifier notre bio Insta un jour, eh bien cela ne sera jamais suffisant, un jour ça ne veut rien dire.

Il faut être capable de se poser, de mettre en place notre propre organisation d’autant plus si l’on doit gérer notre foyer, avec des enfants. Il faut donc se créer notre propre organisation, une organisation qui fasse que l’on sera productive et qui nous fera avancer vers des objectifs bien précis et déterminés. Se sera le seul moyen de les atteindre, sans ça on avancera au jour le jour et il n’y aura rien de concret dans notre business.

Et le sens des responsabilités va intervenir à ce moment, à ce stade où l’on va être capable de se mettre un bon coup de pied aux fesses et de se dire ok, j’ai X objectifs à atteindre cette semaine, je mets quoi en place pour y arriver. Ce mois-ci mon objectif principal c’est de lancer mon blog, alors qu’est-ce que je dois mettre en place pour qu’à telle date il soit en ligne …

Le courage

L’entrepreneuriat demande du courage ! Parce que oui, ça ne va pas être facile tous les jours, débuter c’est dur. C’est vrai, et je le sais car tout comme toi j’ai débuté, j’ai du trimer pour avoir mes 1ers clients, faire mes 1ères ventes, mais c’est là que le courage intervient. Ce moment où l’on va être capable de se dire ok ça va être long, je vais en baver, mais ça va le faire car je sais pourquoi je le fais, je me lève chaque matin en sachant exactement pourquoi je le fais, j’ai un but bien précis, j’ai trop sacrifié pour abandonner maintenant.

Aussi, pense à célébrer tes petites victoires, chaque petite victoire mérite d’être célébrée. Alors ça va être le cap des 50 ou 100 abonnés sur Insta, ça va être un certain nombre de likes dans un post ou même ton 1er commentaire. Un petit avis que l’on te fait, un compliment, un message en privé que l’on t’envoie pour dire que l’on aime te lire, prend le temps de célébrer, c’est hyper important !

Voilà, je voulais te partager ces petits conseils pour t’aider à être à l’aise avec ton business, parce que ce n’est pas facile tous les jours, mais il est important de travailler son mindset et c’est avec ce travail que l’on va accepter que l’on a le droit de débuter, que c’est normal, que ça prend du temps et qu’il faut apprendre à accepter et prendre ce temps.

Liste ultime - 30 idées d'utilisation de Canva

Cadeau : Télécharge ta liste ultime et découvre plus de 30 idées d'utilisation de Canva, avec des astuces en prime !

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.