Loader

Entrepreneure: Comment prouver sa légitimité surtout quand on débute

Entrepreneure_ prouver sa légitimité quand on débute

Entrepreneure: Comment prouver sa légitimité surtout quand on débute

Les débuts d’entrepreneure sont particulièrement marqués par de nombreuses interrogations: par où commencer, et si je me plantais, comment trouver mes 1ers clients, faire mes 1ères ventes, quel réseau social choisir, quels outils…

Pourquoi la question se pose?

Bref, dès le début, on a la tête emplie de doutes, et c’est sans compter sur un manque de légitimité, amplifié par le fameux, et ô combien relou, syndrome de l’imposteur.

Episode 14_ Entreprenure, comment prouver sa légitimité quand on débute

Et à partir de là, commence une sorte de lutte intérieure, car on se demande si l’on est légitime pour faire ce que l’on veut faire.

Légitime pour se lancer?

Légitime pour réclamer certains tarifs?

Sachant que l’on débute…Eh oui, comment nous faire confiance.

A lire aussi : 5 défis des entrepreneurs qui débutent et comment les surmonter

C’est un peu comme lorsque l’on est fraîchement diplômée et que l’on passe ses premiers entretiens d’embauche, toujours difficile quand la fameuse question de l’expérience arrive de justifier de ses compétences, malgré tout.

Eh bien là c’est pareil, on se demande comment rassurer ses clients potentiels, leur prouver que l’on est la personne qu’il leur faut, que l’on a les compétences nécessaires alors que l’on débute.

Le syndrome de l’imposteur qui est-il?

C’est ce sentiment de ne pas mériter la place que l’on occupe, il est accentué par un grand manque de confiance en soi.

En fait, on est dans une sorte d’attente que l’on nous démasque, estimant que nos compétences, qualités, sont dues à de la chance ou au fruit du hasard.

En fait, mine de rien, 70% de la population mondiale en souffrirait au moins une fois dans sa vie!

70% de la population mondiale souffrirait au moins une fois dans sa vie du syndrome de l'imposteur Cliquez pour tweeter

Alors comment le surmonter et prouver sa légitimité, malgré tous ces doutes liés et accentués par ce syndrome?

Conseils pour prouver sa légitimité

1/ Votre expérience

Rassurer avec son expérience, tout simplement. En fait, si vous avez une expérience en rapport avec la thématique que vous avez choisi, mettez-la un maximum en avant.

Par exemple moi, avec mes années d’entrepreneure pour convaincre les futures entrepreneures de travailler avec moi.

Cela peut se faire à travers des posts en mode storytelling, en racontant son parcours, son histoire, comment on en est arrivé là.

Mais aussi, par exemple, sur Linkedin, qui est un excellent réseau pour prouver et asseoir son expertise.

2/ Avoir des avis clients

Alors il ne faut surtout pas hésiter à faire des captures d’écran de tous les avis que l’on reçoit, une réponse à votre newsletter, quelqu’un qui a téléchargé un de vos cadeaux…

Vous pouvez aussi opter pour des clients testeurs, à qui vous allez appliquer un tarif préférentiel (parfois même offrir) en échange d’un avis complet, un vrai feedback.

3/ Se former

Justement, pour acquérir les compétences qui nous manquent peut-être.

Pour ma part, j’ai suivi de nombreuses formations depuis mes débuts dont une en copywriting, une pour l’accompagnement à l’entretien individuel, ainsi qu’une formation qui est l’un de mes plus grands investissements, pour lancer son business en partant de zéro avec un blog.

De toute façon, il faut garder en tête qu’il faut constamment se former, je continue d’ailleurs à le faire.

4/ Création de contenu

Créer du contenu à forte valeur ajoutée, c’est très important et ça apporte beaucoup en retour.

Il faut toujours partager, encore et encore, et ne surtout pas faire de rétention d’infos en se disant que l’on va trop donner en gratuit.

Il y a une personne qui me vient immédiatement à l’esprit quand on parle de contenu de qualité, il s’agit de Julia de I don’t think I feel, je la suis je pense depuis ses débuts et s’il y a bien une chose que je retiens de cette talentueuse freelance, c’est la qualité du contenu qu’elle partage au quotidien, d’ailleurs, aujourd’hui elles sont à 2 et forment une super équipe.

5/ Positionnement clair

Il faut absolument être au plus claire quant à son positionnement, afin justement que les gens sachent ce que l’on fait, qui l’on est et quelles sont les compétences supplémentaires que l’on peut apporter dans notre domaine.

Et, bien entendu, il faut accepter ses compétences et ne surtout pas se dévaloriser.

6/Confiance en soi

Le dernier conseil que je peux vous donner, c’est de travailler votre confiance en vous, ce n’est pas un exercice toujours facile mais il est indispensable.

Soyez authentique et savourez vos victoires, même les plus petites, par exemple quand on vous fait un compliment, ça peut passer par un commentaire sous un de vos posts, un remerciement en story…

Bref, prenez le temps d’apprécier tout ça.

Et ne vous comparez surtout pas aux autres, votre chapitre ne peut pas être le même que les autres et inversement.

J’espère que cet épisode vous sera utile et comme d’habitude, s’il vous a plu, n’hésitez pas à aller lui mettre une note et un avis sur Apple Podcast, merci et à très vite pour un nouvel épisode!


Tu rêves d'une présence régulière sur les réseaux sociaux mais tu penses ne pas avoir les compétences nécessaires?

Eh bien ces mini-cours sont faits pour toi, je vais te partager mes astuces et conseils de "non" graphiste et "non" community manager!


1 email par jour où l'on parlera stratégie de contenu, erreurs à éviter, outils et organisation afin de faire passer tes réseaux sociaux au niveau supérieur!

1 Comment

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.