Loader

Emailing: Comment tisser des liens dès le début

Emailing_ comment tisser des liens dès le début

Emailing: Comment tisser des liens dès le début

Et si le emailing venait à ta rescousse pour tisser des liens? Eh oui, lorsque l’on débute dans l’entrepreneuriat, il y a de nombreuses interrogations que l’on se pose, parmi lesquelles, comment me faire connaître, comment créer ma communauté, une communauté engagée et qui me ressemble. Je te propose de voir ensemble dans cet épisode ce que l’on entend exactement par le emailing, pourquoi il est si important et aussi, comment le mettre en place.

Et si le emailing venait à la rescousse de toutes ces interrogations que tu te poses, à savoir comment te faire connaître, créer une communauté engagée et qui te ressemble... Cliquez pour tweeter

Emailing_ comment tisser des liens dès le début (1)

Ce que l’on entend par le emailing

Alors déjà, pour parler frenchie ^^ le emailing c’est le marketing par courriel.

Et pour faire simple, le emailing est une stratégie marketing par laquelle on envoie un courrier électronique, « e-mail », à plusieurs destinataires.

Ces destinataires provenant d’une base de données que l’on a constituée, et le tout, avec une stratégie bien précise et de manière ciblée. Pourquoi ciblée?

Parce qu’il y a différents types de emailing:

– La newsletter

Qui elle a plus pour objectif d’informer, de garder le contact et de tisser un lien avec l’abonné.

– Email de prospection

Lui a pour but d’attirer et d’obtenir de nouveaux clients.

– Email promotionnel

Qui sert à fidéliser et aussi, à booster ses ventes, tout comme le email de fidélisation.

– Email transactionnel

Le genre de email que l’on reçoit par exemple pour valider une commande, créer un compte, tout ce qui est suivi…

– Email de relance

Très utile pour les « inactifs », afin de les relancer, les récupérer, ou tout simplement confirmer s’ils sont toujours intéressés par notre contenu ou plus du tout.

Pourquoi le emailing est important?

Il y a cette phrase qui résume bien ça qui nous vient de américains « money is in the list » = l’argent est dans la liste.

Très peu onéreux

Le emailing reste très peu onéreux vu le retour sur investissement que l’on peut avoir, il existe de nombreux outils pour débuter, qui sont très simples à prendre en main et utiliser.

Ensuite, avec les plus élaborés, et donc les outils payants, comme System io que j’utilise, on a accès à des statistiques très utiles et à plusieurs fonctionnalités.

Nos abonnés nous appartiennent

Contrairement à notre communauté sur les réseaux sociaux, la liste email nous appartient. Si un bug arrive, on peut tout perdre, aucun moyen de récupérer tous ces fans si difficilement acquis.

Alors si malheureusement cela arrive, il nous reste des emails, on peut communiquer avec notre communauté, l’informer, et du coup, lui expliquer par la même occasion que notre compte a été supprimé ou autre.

Pour avoir des clients

La liste email est le meilleur moyen de transformer de simples prospects en clients.

ll y a un lien de confiance qui se crée, surtout avec un bon système de newsletter (à ne pas appeler newsletter bien entendu ^^), car vos abonnés prennent l’habitude de vous lire, apprennent à vous connaître, découvrent vos valeurs et donc, deviendront plus facilement des clients, voire des clients fidèles.

=> En 2016, une étude a montré que 78% des emails étaient lus alors que plus de la moitié du contenu sur Facebook est ignoré.

A lire aussi : les outils indispensables à mon quotidien d’entrepreneure 

Comment procéder concrètement?

Le but, quand on commence, c’est donc de récolter des adresses email, pour avoir des abonnés à qui écrire. Voilà comment s’y prendre:

1/ Choisir son outil, on peut commencer très simplement avec des outils gratuits comme Sendiblue, Mailchimp ou encore Mailer lite.  Mais on peut aussi directement passer à la vitesse supérieur avec un autorépondeur complet, comme je le fais moi-même avec System io dont je t’ai parlé plus haut. Il n’est vraiment pas cher, surtout vu les fonctionnalités qu’il offre et en plus, on peut profiter d’un mois d’essai offert.

2/ Déterminer son objectif via nos emails, comme nous en avons parlé dans la 1ère partie: newsletter, prospection…

3/ Pour récolter les emails, le meilleur moyen est le freebie, petit cadeau à forte valeur ajoutée. L’objectif étant que les personnes se disent « whaou, si elle offre ça j’imagine le contenu payant! »

4/ Partager le plus possible et partout ses liens, pour que les gens s’inscrivent ou téléchargent votre contenu/cadeau.

5/ Penser à distinguer ses abonnés, par exemple avec System io on peut utiliser des « tags » pour faire la différence entre les abonnés, les prospects…

6/ Penser à faire des séquences email, super important, surtout celle de bienvenue. En fait, les gens ne vous connaissent pas forcément, et quand bien même, c’est l’occasion de parler de son parcours, expertise, son pourquoi, ses valeurs… de leur montrer que vous êtes la personne qu’il leur faut car vous comprenez leur problématique et surtout, que vous avez la solution.

Pour commencer, un simple freebie (cadeau) comme une checklist ou un petit tuto vidéo et à partir de là, garder le lien avec une newsletter une fois par mois ou tous les 15 jours.

Bonne écoute à toi et si le podcast te plaît n’hésite pas à t’abonner et aussi, je serais ravie que tu puisses me mettre une petite note et un avis sur Apple Podcast!

 

 

 


Tu rêves d'une présence régulière sur les réseaux sociaux mais tu penses ne pas avoir les compétences nécessaires?

Eh bien ces mini-cours sont faits pour toi, je vais te partager mes astuces et conseils de "non" graphiste et "non" community manager!


1 email par jour où l'on parlera stratégie de contenu, erreurs à éviter, outils et organisation afin de faire passer tes réseaux sociaux au niveau supérieur!

3 Commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.