Loader

5 défis des entrepreneurs qui débutent et comment les surmonter

5 défis des entrepreneurs qui débutent et comment les surmonter (1)

5 défis des entrepreneurs qui débutent et comment les surmonter

Yes, trop bien, vous avez enfin pris la décision de sauter le pas et de vous lancer comme entrepreneure, mais au-delà de l’excitation du début et aussi de cette nouvelle vie qui s’offre à vous, vous allez devoir faire face à certains défis.

Je vous propose dans cet épisode de les voir ensemble mais aussi de voir quelques solutions pour les surmonter.

Episode 13_ 5 défis des entrepreneurs débutants et comment les surmonter

Les défis des débuts

1/ Fin du salaire

Eh oui, fini le salaire qui tombe tous les mois!

Et c’est d’ailleurs un des principaux arguments avancés par les proches, quand on leur annonce notre projet en mode « attend, tu vas laisser tomber un salaire mensuel de X euros…?

Ils ne comprennent tout simplement pas ce choix.

Alors oui, la vie d’entrepreneur c’est aussi ce côté, on peut avoir un très bon mois niveau salaire et le suivant, se sera totalement autre chose, donc il faut bien prendre ça en compte.

2/ La solitude

La solitude de l’entrepreneur n’est pas une légende, elle est bien réelle.

La solitude de l'entrepreneur n'est pas une légende, elle est bien réelle! Cliquez pour tweeter

Fini les conversations entre collègues à la pause, autour de la machine à café.

Moi par exemple, j’avais aussi des « copines de train » vu que j’avais beaucoup de temps de trajet, il y avait donc ces copines avec qui on discutait chaque matin.

Là, on est seul, pas de collègue de travail, personne dans le bureau d’à côté, et la plupart du temps, on est chez nous.

Du coup, certaines personnes savent que, à cause de ce côté là, cette solitude, la vie d’entrepreneure n’est clairement pas faite pour elles.

3/ Gestion du temps

On se retrouve seule à bord pour tout faire, il faut donc être polyvalente et efficace.

Le truc c’est que l’on est femme, entrepreneure et aussi parfois maman.

On doit gérer nos réseaux sociaux, notre site, notre podcast ou encore rédiger nos articles de blog. On doit être au fait de toutes les tendances digitales…

Sur nous repose aussi le service client, service marketing…

Autant dire que ça fait beaucoup et que, sans un minimum d’organisation, ça peut vite devenir l’anarchie.

4/ Le côté technique

Alors oui, c’est une des choses qui fait le plus flipper dans les débuts, surtout s’y on n’y connaît rien.

Mais il est indispensable d’utiliser les nouvelles technologies aujourd’hui, et donc, de s’y former si besoin.

La digitalisation est la clé, une clé essentielle, de la réussite de votre business, et donc ça demande un minimum de maîtrise, surtout si l’on veut automatiser certaines choses.

5/ Patience et persévérance

Les débuts c’est très dur et c’est très long.

Quand on commence on a envie que ça aille très vite, on est pressé d’avoir des résultats, on se speed, mais on oublie qu’il faut y aller doucement.

Il faut donc arriver à s’armer de patience et persévérance car vu que l’on ne verra pas les résultats tout de suite, il va falloir arriver à ne pas se décourager en se disant que ça va venir.

Pistes pour surmonter ces défis des débuts

Alors maintenant, on va voir ensemble quelques petites pistes qui peuvent aider à surmonter ces défis.

1/ Concernant les finances

Essayer si possible d’avoir quelques petits économies de côté, tout dépend de notre situation, mais tout ce que l’on peut mettre de côté se sera ça de pris.

Alors oui, il faut maîtriser les techniques et du coup, se former, mais cela demande des fonds.

Dans un premier temps, recherchez ce que vous pouvez trouver comme formations gratuites, mais attention à ne pas vous jeter sur tout et n’importe quoi.

Essayez d’être raisonnables, de rechercher des formations par rapport à vos besoins, aussi, essayez de vous renseigner un minimum sur l’origine du contenu, sa qualité, la personne qui dispense ce contenu.

Certaines personnes ont déjà une très bonne réputation dans le domaine de l’entrepreneuriat et donnent énormément de contenu de qualité en gratuit.

Vous pouvez aussi essayer de vous former seule, simplement en regardant des tutos sur Youtube, par exemple des tutos pour lancer votre chaîne.

Sinon, la solution suivante, vous pouvez utiliser votre solde CPF (Compte Professionnel de Formation) et aussi, lorsque l’on est immatriculé comme entrepreneur, on bénéficie du FAF (Fonds d’Assurance Formation) et selon notre organisme on a une certain montant à utiliser chaque année.

Par exemple, pour moi, il s’agit de la FIFPL (cela dépend de votre code APE) et on peut donc utiliser ce fonds pour se former auprès d’organismes de formation référencés au Datadock (comme moi).

2/ Concernant la solitude

Alors en ce moment c’est un peu compliqué avec la pandémie, mais en temps normal, il ne faut pas hésiter à aller travailler dans des espaces de co-working, une ou deux fois par semaine.

Cela vous permettra de faire d’autres rencontres, de discuter, vous pourrez peut-être rencontrer d’autres entrepreneurs avec qui parler de vos problématiques, partager vos idées, avoir un avis sur ce que vous êtes en train de faire.

N’hésitez pas à aller à des événements en présentiels, des réunions, des masterclass…

Et puis, n’oubliez pas que vous avez le droit de sortir hein, sortez vous aérer, ne serait-ce que pour aller acheter du pain ou faire des petites courses.

Mon petit conseil serait de vous créer votre propre réseau, de nombreuses entrepreneures sont très bienveillantes, sans oublier le gros avantage du cerveau collectif.

Donc si vous appréciez certaines personnes n’hésitez pas à échanger avec elles, à leur demander des conseils, sans compter le fameux échange de bons procédés.

Cela permet de tisser des liens et c’est vraiment très important, donc créez votre petit réseau de 3 ou 4 personnes.

En plus, ça sera tout bénéf car ces personnes vont plus vous comprendre, mieux comprendre votre quotidien, car avec nos proches on ne peut pas toujours avoir les conversations que l’on aimerait car ils ne comprennent pas forcément notre travail et ce qu’il implique.

Donc le fait d’échanger avec d’autres entrepreneures facilitera la tâche car elles vivent la même chose que nous.

3/ Concernant la gestion du temps

Alors c’est l’une des plus grosses problématiques de l’entrepreneuriat car on a tellement de choses à faire mais que notre temps est limité.

Il faut prendre le temps de lister nos tâches, noter nos objectifs, se fixer des deadlines pour pouvoir atteindre ces objectifs et de faire des to-do-lists et de planifier.

Pour compléter, je vous invite à aller écouter l’épisode 6, où je vous donne quelques conseils pour travailler à domicile.

4/  Concernant le côté technique

Je le répète, il y a un début à tout et tout s’apprend, alors prenez le temps de vous former mais surtout, ne faites pas l’erreur de vous dire d’emblée que vous n’y connaissez rien alors vous n’y arriverez pas, ce n’est pas vrai!

Tout le monde apprend, je me suis lancée alors qu’à la base j’étais secrétaire juridique bilingue et je n’y connaissais rien aux réseaux sociaux à tel point que ma page Facebook a été créée par ma petite soeur, donc mes 1ers fans étaient ses amis.

A partir de là, j’ai commencé à apprendre sur le tas, je ne savais pas comment poster, comment gérer ses réseaux sociaux, faire un beau visuel…

Sans compter mon site internet où j’ai découvert tout ce qui concerne le référencement, comment créer des fiches produits vu qu’à la base je vendais des produits physiques…

Donc franchement, si moi j’ai pu le faire, alors vous aussi!

C’est pour cela que j’ai lancé le challenge en cours 5 jours pour enfin oser lancer ton business authentique même si la technique te fait flipper.

On passe tous par la cas débutant.

Alors oui, beaucoup de personnes me disent mais attend toi, tu gères trop bien tes réseaux sociaux, les supers visuels que tu fais, et regarde tu as aussi un podcast…

Hey, hello!!! Je vous rappelle que moi aussi j’ai commencé comme vous, avec peanuts, 0 abonnés sur Instagram, 0 fans sur Facebook, donc ne vous limitez pas avant même d’avoir commencé!

Et puis, chacun a son rythme et chacun avance à son rythme, chacun est unique et a une expérience unique qui est propre à lui, ok?

Voilà pour l’épisode du jour, si il t’a plu, je serais ravie que tu puisses prendre quelques minutes pour aller mettre une note et un avis sur Apple Podcast.

A très vite!


Tu rêves d'une présence régulière sur les réseaux sociaux mais tu penses ne pas avoir les compétences nécessaires?

Eh bien ces mini-cours sont faits pour toi, je vais te partager mes astuces et conseils de "non" graphiste et "non" community manager!


1 email par jour où l'on parlera stratégie de contenu, erreurs à éviter, outils et organisation afin de faire passer tes réseaux sociaux au niveau supérieur!

1 Comment

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.