Loader

10 nouvelles habitudes pour retrouver confiance en soi

10 nouvelles habitudes pour retrouver confiance en soi

10 nouvelles habitudes pour retrouver confiance en soi

La confiance en soi a cette fâcheuse tendance à fonctionner comme les montagnes russes, un moment elle est au max et l’instant d’après, au plus bas. C’est simple, avec le temps, soit on gagne en confiance en soi, soit on la perd, petit à petit. D’où la nécessité pour certaines personnes de faire un réel travail sur elles-mêmes

pour pouvoir aller de l’avant. Et dans ce cas, eh bien il faut identifier toutes les causes à l’origine de cette perte de confiance en soi pour pouvoir agir. Ces causes peuvent être une simple réflexion, un regard, un échec, une épreuve dans notre vie… Mais je te rassures, il n’y a aucune fatalité, comme je le disais, la confiance en soi ça se travaille, tout simplement, et avec la mise en place de quelques habitudes et un peu beaucoup de persévérance, on peut la retrouver, car elle n’étant jamais acquise elle nécessite un constant travail sur soi.

retrouver confiance en soi avec 10 habitudes

Si tu me connais un peu et que tu me suis, tu vas peut-être avoir du mal à le croire, mais je suis quelqu’un qui manque cruellement de confiance en moi, et pour ma part, ça remonte à ma tendre enfance. Et c’est d’ailleurs pour cela que je me suis lancée dans l’écriture de mon livre et que j’ai partagé mon histoire. Oui, mon livre, intitulé « Et pourquoi pas? », a pour but de te dire à toi qui me lis et qui, toi aussi manque de confiance en toi, que ce n’est pas une fin en soi et que l’on peut, nous aussi, faire de très belles et grandes choses! 

 

1/ Regarder ses peurs en face

Et cela m’amène donc à la première bonne habitude à prendre qui est d’oser regarder ses peurs en face, et c’est clairement ce que j’ai fait avec mon livre. Le fait de me replonger dans de douloureux souvenirs, de faire cette introspection en moi, ça a vraiment été très dur! 

En effet, il faut savoir que dans la majorité des cas la perte de confiance en soi est liée à l’enfance, cette enfance qui a un rôle majeur et déterminant sur l’adulte que nous devenons.

En cherchant un peu l’origine de certains de nos traumatismes, peurs, complexes, on réalise qu’il y a eu un déclencheur durant notre enfance, et crois moi, je peux le confirmer. Le harcèlement scolaire dont j’ai été victime a évidemment bien contribué à me faire croire que j’étais moins bien que les autres, insignifiante, limite inutile…

Mais au final, je n’en retire que du positif! Pour la petite histoire, c’est l’écriture de mon livre qui m’a aidée à retrouver la raison pour laquelle je n’avais pas du tout le sens de l’orientation. Et puis, le jour où j’ai pu tenir mon livre entre mes mains je ne te raconte même pas comment ma jauge de confiance en moi a fait un bon!

Pour pouvoir oser regarder tes peurs en face, rien de plus simple, pose-toi juste la question « et au pire, il arrivera quoi? »

  • tu veux écrire un livre mais tu as peur que personne ne le lise = et alors, au moins tu l’auras écrit
  • tu veux te lancer comme entrepreneure mais tu as peur de te planter = et alors, au moins tu auras tenté
  • tu veux lancer une nouvelle formation mais tu as peur que personne ne l’achète = et alors, tu sauras ce qu’il ne faut pas faire pour la prochaine fois…

Ok, tu as compris le principe, alors à toi de jouer!

 

atelier gratuit confiance en soi

2/ Apprendre à croire en soi

Une étape essentielle vers le cheminement de la confiance en soi, c’est justement d’apprendre à avoir confiance en soi…

Attend, respire, je pense que je commence à te perdre là, mais ne t’inquiète pas, je m’explique.

Les personnes qui manquent de confiance en elles ont cette super capacité à être de supers motivateurs pour les autres. En fait, on est capables de booster les autres, les relever, les encourager… croire en eux! Et quand il s’agit de nous, c’est tout l’inverse.

Alors le but ici, est de prendre cette habitude de croire en soi, d’oser croire en soi, en ses projets, en ses capacités, en son potentiel tout comme on le fait pour les autres.

Mon projet d’écrire un livre en fait, c’est un rêve que j’ai depuis toute petite, mais j’ai toujours été en mode « un jour… » et sans aucune conviction. Pourquoi? Car à chaque fois je me laissais tomber dans le piège du « attend, toi, mais tu es qui pour écrire un livre? »

Alors que, n’importe qui serait venu me dire « Hey, tu sais quoi Meryem, j’ai toujours rêvé d’écrire un livre » j’aurai direct été en mode « fonce, tu en es totalement capable! »

Mais alors pourquoi ne pas être aussi positive pour moi, pourquoi ne pas oser croire que moi aussi, j’en ai tout autant les capacités? Et c’est le jour où j’ai décidé de prendre cette habitude que j’ai pu réaliser ce rêve, enfin!

Donc, à toi de jouer, maintenant tout de suite, pense à une chose pour laquelle tu ne te sens pas du tout légitime et à partir d’aujourd’hui, ose y croire, tu verras, petit à petit, ça portera ses fruits!

 

3/ Intégrer l’écriture

Eh oui, tu devais bien te douter que j’allais y venir, forcément, tu doit intégrer l’écriture à ton quotidien car l’écriture nous fait du bien. J’ai bien entendu pu m’en rendre compte comme je te le disais avec l’écriture de mon livre les bienfaits sont indéniables.

Quelques-uns des bienfaits de l’écriture:

  • elle soulage les douleurs du corps: avec l’écriture dite expressive, qui elle se concentre sur les émotions, tu vas écrire tes sentiments, vider ce que tu as sur le coeur
  • elle évite la dépression: elle permet simplement de mettre des mots sur des maux
  • elle diminue le stress: le fait de coucher sur papier toutes tes pensées négatives, ce que tu rumines va te permettre de prendre du recul, plus tu écriras, plus tu te videras

Du coup, ce que je te conseilles, c’est d’avoir un carnet de tes réussites, ce carnet sera ton anti coup de blues. Tu sais, dans ces moments où tu te diras que tu n’es qu’une m****, que tu es trop nulle, que de toute façon tu ne sais rien faire.

Tu pourras aller prendre ce carnet, et relire toutes tes réussites, même les plus petites et réaliser que non, tu n’es pas nulle, bien au contraire, et que tu es capable de tellement de choses!

 

4/ Pratiquer la gratitude

Et cela m’amène super bien à l’habitude suivante, à savoir la pratique de la gratitude. Tu peux me croire, pour faire remonter la confiance en soi en flèche, c’est la crème de la crème.

Cela fait bientôt 3 ans maintenant que j’ai pris l’habitude, chaque soir, juste avant de me coucher, de noter sur mon petit carnet de gratitude au moins 3 petites choses de ma journée pour lesquelles j’éprouve de la gratitude.

Alors ça peut être tout ce que tu veux, un simple sourire de tes enfants, une chose que tu as réussi à faire dans ton business, un avis client reçu, un appel avec un proche ou une business friend… Ton carnet, ta gratitude!

L’avantage de cette pratique? Tu seras d’accord avec moi pour dire qu’il y a des jours où on se dit que l’on aurait mieux fait de rester couchée? Avec cette gratitude, tu obliges ton cerveau à rechercher le positif de cette journée (alors qu’à la base la journée te semblait juste pourrie!) et donc, tu te couches sereine, en repensant à ce positif.

Et, le rôle de cette pratique pour la confiance en soi, c’est du 100% bénéf. Admettons que tu sois intervenue pour la 1ère fois lors d’un événement devant un certain nombre de personnes, chose que tu n’aurais jamais imaginé être capable de faire, le fait de le noter te permettra d’y repenser en t’endormant et donc, d’encore plus le réaliser!

 

5/ Sortir de ta zone de confort

Ah cette fameuse zone de confort, si douillette, si confortable, que l’on a trop du mal à la quitter. Pourtant, elle est vraiment un super boosteur en matière de confiance en soi.

Ce n’est évidemment pas en faisant encore et encore la même chose que tu vas te challenger, on est d’accord? Mais plutôt en osant faire chaque jour de nouvelles choses, plus effrayantes les unes que les autres, si, genre vraiment.

Je me revois encore le jour où j’ai décidé de quitter le salariat, j’étais juste terrifiée à l’idée de ne plus avoir mon petit salaire fixe mensuel, de quitter ce régime, de ne pas encore savoir ce que j’allais faire à la place…

Mais, cela a été d’une grande aide quand il a fallu que je trouve un plan B, c’est cette sortie de zone de confort qui m’a permis de découvrir le statut autoentrepreneur, faire des recherches, démarches…

Et aujourd’hui, quand je regarde le chemin parcouru je me dis que cette sortie de ma zone de confort a été l’une de mes meilleures décisions! Alors toi aussi, essaye d’en sortir un peu, je ne te demande pas de sauter en parachute ou de faire un saut à l’élastique hein, mais essaye de sortir un petit orteil pour commencer ^^puis sors complètement, tu verras, il se passe des choses extraordinaires en dehors.

 

6/ Se lancer des défis

Prendre confiance en soi demande bien souvent de grandes décisions, et prendre de grandes décisions, ce n’est pas toujours si facile que ça. Alors pour commencer, tu peux prendre l’habitude de te lancer des défis, de plus en plus grands avec le temps, pour ne pas trop te brusquer et éviter que tu n’abandonnes.

Admettons que tu veuilles lancer ta chaîne Youtube, mais tu n’oses pas, peur de te montrer, de l’image que les autres auront de toi, peut-être aussi que tu n’aimes pas ta voix…

Commence doucement, filme-toi et visionne seule, puis montre à tes proches, demande leur avis, on parie combien qu’ils vont te trouver super et te dire de foncer? Ensuite, l’étape suivante, filme-toi et balance la vidéo, sans la regarder avant (tu risquerais de ne pas oser la poster) et là, attend les retours. C’est certain que ça ne sera pas parfait, mais regarde n’importe quel youtubeur connu aujourd’hui et retourne voir ses 1ères vidéos, tu risques d’avoir des surprises!

Les petits défis à te lancer peuvent être très simples, du moment qu’ils te permettent de progresser niveau confiance, essaye de contacter cette entrepreneure pour lui proposer de faire un live avec toi, proposer tes services pour bosser avec quelqu’un… à toi de jouer!

 

7/ Arrêter les phrases négatives

C’est vrai qu’en y réfléchissant bien et avec du recul, je réalise que je nourrissais beaucoup mon manque de confiance en moi avec des phrases négatives. Inévitablement, plus tu seras défaitiste et te dénigreras et moins tu arriveras à croire en toi.

Cette manie du « je n’y arriverai jamais, je n’en suis pas capable, je ne peux pas, je n’ai pas assez de ou je ne suis pas assez… »

Et le plus simple, c’est avec la méthode des phrases affirmatives, tu peux me croire, ça fonctionne:

  • Je suis meilleure qu’hier
  • Je suis une femme forte (pense à tes enfants!)
  • Je sais que j’en suis capable
  • Je vais faire de mon mieux
  • Je crois en mes capacités…

A toi de jouer maintenant, chacune de ces phrases négatives qui te pourrissent le quotidien ont une parade positive, à toi de la trouver et de te la répéter.

 

8/ Se féliciter et partager ses réussites

Tu te souviens de ton carnet de réussite dont on a parlé un peu avant? Eh bien il va te servir pour cette autre habitude. En fait, c’est simple, tu vas bien prendre le temps de noter toutes tes réussites et de te féliciter pour chacune d’elles.

Le plus important à cette étape est de bien faire prendre conscience à ton cerveau que tu as accompli quelque chose d’énorme, gratifiant et dont tu es très fière car tu n’aurais jamais imaginé y arriver un jour.

Et puis, l’étape suivante, c’est de partager tes réussites, oui, que se soit avec ta moitié, tes parents, tes enfants… crie-le haut et fort!

Récemment, je me suis énormément pris la tête pour que ce site, où tu peux lire aujourd’hui cet article, puisse voit le jour. Arrachage de cheveux, crise d’énervement devant mon écran, méthode de la feinte de l’abandon… tout y es passé!

Mais finalement, j’ai réussi, comme une grande, à obtenir le site que je voulais, comme je le voulais. Alors j’ai pris le temps de savourer, puis j’ai partagé cette fierté avec ma moitié et aussi mes enfants.

Quel bien fou de les entendre me dire « bravo, tu peux être fière de toi! »

 

9/ Se ficher des autres!

L’avant dernière nouvelle habitude à prendre pour retrouver confiance en toi, c’est de te ficher des autres (je reste polie mais je n’en pense pas moins tu t’en doutes lol)

Un des grands ennemis de la confiance en soi: l’opinion des autres. Le fait de constamment se préoccuper de ce que vont dire ou penser les autres. Mais le plus important lorsque l’on décide de faire quelque chose est-ce que ce n’est pas d’abord et avant tout pour notre propre satisfaction?

Alors pourquoi toujours se freiner, avant même de se lancer, simplement à l’idée de ce que pourraient dire les autres? Attend, je te rassure, moi aussi, tout comme toi, j’ai cette tendance à me bloquer avec ça et je l’ai d’ailleurs fait avec mon livre, anticipant ce que penseraient les gens du fait que je raconte ma vie. Ou encore, lorsque j’ai décidé de fermer ma boutique en ligne pour me lancer dans la formation et le coaching, en mode « mais les gens vont se dire pour qui elle se prend la vendeuse de bonbons? »

Mais en fait, il faut passer outre ce qu’en dira-t-on, sinon, on ne fait rien et puis sache une chose, quoi que tu fasses, les « autres » auront toujours à redire, alors, autant foncer.

Les autres ne sont pas toi, ils ne peuvent donc pas prendre tes décisions ni faire tes choix. A toi d’accepter que l’on ne peut pas plaire à tout le monde et tu verras, ça ira déjà beaucoup mieux.

 

10/ Prendre du temps pour toi

Si tu regroupes toutes ces nouvelles habitudes citées et que je te propose de prendre, la conclusion logique est d’enfin prendre du temps pour toi. Sache prendre le temps nécessaire pour te poser avec toi-même, apprend à être indulgente et bienveillante.

Non, tu ne pourras pas changer du jour au lendemain d’un claquement de doigt et, comme je le disais en intro, la confiance en soi nécessite un travail constant, car la vie est faite de bons moments et de moins bons et qu’il nous faut nous y adapter.

Face à une réussite, il est bien entendu plus facile de booster sa confiance en soi que face à un échec cuisant. Un peu avant le confinement, j’ai lancé une formation, elle me tenait vraiment à coeur et j’étais sûre qu’elle serait bien accueillie car selon moi il y avait une réelle demande. J’y ai cru jusqu’à la dernière minute et pourtant, bilan final = 0 ventes.

Je vais être honnête avec toi, à ce moment, ma confiance en moi était loin d’être à son max, bien au contraire, grosse remise en question, ce moment où tu te dis que finalement ta formation devait être nulle si elle n’a attiré personne, bref, tout un tas de questions en boucle.

Mais en fait, le plus important dans ces moments difficiles c’est de se poser, d’essayer de comprendre et de tirer les leçons et non pas de se rabaisser encore et encore. Plus tu mettras en place cette habitude de prendre du temps pour toi, plus tu te connaîtras et plus tu avanceras de manière positive et tu te feras confiance sachant que tu as fait de ton mieux, et ça, c’est le plus important!

 

Voilà donc 10 nouvelles habitudes que tu peux mettre en place et qui, je l’espère très sincèrement, t’aideront à retrouver confiance en toi! Dis-moi en commentaires s’il y en a que tu as déjà mis en place et dis-moi aussi comment tu t’en sors niveau confiance en soi, je serai ravie de te lire.

Si tu souhaites aller plus loin, je te propose de découvrir mon ebook avec 30 clés pour retrouver confiance en toi, chacune des clés va te booster et en plus, je te propose des petits exercices pratiques à mettre en place.

 

Tu rêves d'écrire un livre mais tu ne sais ni comment faire, ni par où commencer? Découvre Mallette Secrète, toutes les astuces qui m'ont permis d'écrire mon livre et le publier malgré tous mes doutes!

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.